La fête de l’estampe à la BnF

Le lundi 26 mai a lieu la seconde édition de la Fête de l’estampe. Celle-ci a été créée en 2013 à l’initiative de Manifestampe, association visant à fédérer les structures du monde de l’estampe et à promouvoir ce medium. La date du 26 mai a été choisie en souvenir de l’édit de Saint-Jean-de-Luz qui proclame en 1660 la liberté du métier de graveur.

Le département des Estampes et de la Photographie de la Bibliothèque nationale de France, héritier du cabinet des Estampes des rois de France, s’associe à cet événement de plusieurs manières.

Sébastien Leclerc, Représentation des machines qui ont servi à eslever les deux grandes pierres qui couvrent le fronton de la principale entrée du Louvre. BnF, Estampes, Hennin 4940.

Le matin à 10h, le service de l’estampe ancienne recevra en chambre de Mazarin un groupe de quatorze personnes. Une présentation d’oeuvres sera assurée par Rémi Mathis, conservateur des estampes du XVIIe siècle, et Barbara Brejon de Lavergnée, en charge des dessins du XVIIe siècle, sur le thème « Estampes du XVIIe siècle, acquisitions remarquables de Sébatien Leclerc ».

Sera notamment mise à l’honneur une acquisition récente exceptionnelle du département des Estampes : l’oeuvre gravé d’une des meilleurs artistes du Grand Siècle, Sébastien Leclerc, tel que recueilli par l’auteur de son premier catalogue raisonné, Charles-Antoine Jombert. Nous aborderons plus largement à cette occasion l’oeuvre de Leclerc – dont le catalogue raisonné faisant aujourd’hui référence a été publié en 1980 par la BnF dans l’Inventaire du fonds français du département des Estampes, et dont nous fêtons cette année le trois centième anniversaire de la mort – l’estampe française du Grand Siècle, et les collections du département des Estampes.

Réservation au 01 53 79 49 49 ou sur visites@bnf.fr. Après inscription (obligatoire), rendez-vous à l’entrée du site Richelieu (5, rue Vivienne 75002 Paris) le lundi 26 mai à 10h.

L’après-midi, une des commissaires de l’exposition De Picasso à Jasper Johns. L’Atelier d’Aldo Crommelynck, Céline Chicha-Castex, conservateur des estampes du XXe siècle au département des Estampes, proposera deux visites (14h30 et 16h30, vingt personnes maximum par visite).